Français, réveillez-vous, il est plus tard que vous ne pensez 

Comment sortir les Français de l’état de léthargie dans lequel ils semblent plongés ? Comment leur faire prendre conscience de la gravité de la menace qui pèse sur notre pays? Une menace qui tient en un mot : islam.

Samedi 2 septembre, à l’initiative du courageux site « Riposte laïque » qui fêtait ses dix années d’existence des hommes et des femmes sont venus témoigner de leur expérience-parfois de leur confrontation douloureuse-avec l’islam. Des interventions souvent émouvantes, pour crier une vérité que les médias s’efforcent d’ignorer voire d’étouffer.

Ont aussi été appréciés les discours forts et mobilisateurs de Jean-Yves Le Gallou (fondation Polémia), de l’écrivain Renaud Camus, à l’origine du concept de grand remplacement, et de l’essayiste René Marchand, auteur de « Reconquista ou mort de l’Europe ». Seuls deux responsables politiques avaient été invités à s’exprimer, Carl Lang (Parti de la France) et Karim Ouchikh qui préside aux destinées du SIEL (souveraineté, identité et libertés). Un rassemblement dont le succès incontestable revient d’abord aux organisateurs Pierre Cassen et Christine Tasin inlassablement dévoués à la cause patriote et que ni les menaces, ni les procès, ni les lourdes condamnations financières ne font plier !

L’anniversaire des 10 ans de Riposte Laïque fera date à n’en pas douter, comme l’ont été l’apéro géant saucisson-pinard en juin 2010 ou la marche de l’union des patriotes contre l’islamisation en novembre 2012 pour ne citer que ces deux manifestations publiques majeures organisées par ces nouveaux Résistants.

Tous ceux qui ont participé à cette journée en ont appris un peu plus sur le danger mortel pour notre pays que représente l’islam*. Oui l’islam, pas seulement l’islamisme comme le souligne Pascal Hilout, apostat de l’islam qui ne fait pas de différence entre les deux. Comme l’expliquent nombre de spécialistes, l’islamisme, c’est l’islam en action. Pour l’écrivain Hamad Abdel-Samad « l’islam est à l’islamisme ce que l’alcool est à l’alcoolisme » (Le fascisme islamiste 2014).

Loi d’airain mortifère

Il est donc grand temps que les Français ouvrent les yeux sur la réalité de l’islam. Sur cette prétendue religion qui prône l’extermination ou la soumission de ceux qui refusent sa loi d’airain mortifère. Il est grand temps que les Français comprennent qu’on se moque d’eux lorsqu’on leur répète, après chaque attentat, que « l’islam ce n’est pas cela ». Un mensonge, car l’islam c’est justement cela. « La frontière est très perméable entre le musulman pieux, l’islamiste militant et le terrorisme islamique. Ils se nourrissent au même livre » souligne le jeune auteur palestinien Waleed Al-Husseini.

Le Coran, alpha et oméga de la vie du musulman. Le livre sacré par excellence puisqu’il est, par définition, la parole de Dieu. La révélation faite au prophète Mahomet par l’archange Gabriel (Jibril) à partir de 610-612 jusqu’à sa mort en 632. Incréé, éternel et inimitable le Coran est à la base de l’islam, doctrine politico-religieuse qui se donne pour mission l’organisation politique et sociale des musulmans.

S’il est vrai que tous les musulmans ne sont pas des terroristes, il est non moins vrai que les terroristes qui commettent des attentats en France en Europe et ailleurs se réclament tous de l’islam. Cela devrait ouvrir les yeux et mettre en éveil nos compatriotes incrédules. Combien faudra-t-il encore de victimes pour que les Français prennent conscience de la réalité du danger qui les menace directement ?

Foutaises anesthésiantes

Il est vrai que tout est fait pour endormir leur méfiance et les rassurer si, malgré tout, ils commençaient à s’inquiéter. La presse bien-pensante fera appel aux islamologues de service, tendra son micro au bedonnant et rassurant Dalil Boubakeur, recteur de la grande mosquée de Paris. Il se trouvera naturellement des idiots utiles qu’ils soient politiciens, artistes, écrivains ou journalistes collabos pour crier à l’islamophobie, au « padamalgam », et autres foutaises anesthésiantes.

Comme on aimerait que ceux qui dénoncent les « actes racistes » lorsqu’on découvre, de temps en temps, un tag sur le mur d’une centre cultuel musulman ou une tête de porc devant l’entrée d’une mosquée relatent aussi, dans un souci d’objectivité, les dégradations, incendies ou profanations commises quotidiennement en France contre nos églises !

Il est temps d’ouvrir les yeux sur ces réalités. L’islam progresse en France. Il suffit de sortir dans la rue pour constater la présence de plus en plus nombreuse de femmes voilées. La burka, pourtant interdite et punie d’une amende, fait un retour en force. Que fait la police ? A-t-elle reçue des ordres pour ne pas sanctionner ? Pourquoi l’Etat recule-t-il devant cette provocation islamique ?

Face à cette situation certains sont tentés de baisser les bras, de renoncer, c’est-à-dire d’accepter que la France devienne, un jour prochain, le 58e état musulman dans le monde. A ceux-là qui sont les dhimmis de demain rappelons la célèbre citation de Bertolt Brecht : « Celui qui combat peut perdre. Celui qui ne combat pas a déjà perdu ! ».

Un front des patriotes

Dès maintenant, face à la répression policière et judiciaire que le système met en place pour réduire à néant toute velléité de rébellion il faut que se dresse un front des patriotes. Que tous ceux qui veulent continuer à vivre dans la France de leur enfance, celle de leurs parents et grands-parents sortent du bois pour rejoindre les rangs de la résistance qui s’organise partout en France ! « N’ayons pas peur ! » disait samedi dernier Me Fréderic Pichon, l’avocat de Riposte Laïque paraphrasant la célèbre injonction « N’ayez pas peur ! » du Pape Jean-Paul II lancée le 22 octobre 1978 du balcon de la place Saint-Pierre.

Nous sommes entrés dans une période troublée et incertaine. Nous devons nous rassembler et montrer notre solidarité face à un ennemi sournois et malin et à ses complices. Riposte laïque est à l’avant-garde de ce combat qui engage au-delà de notre vie celle de nos enfants, petits-enfants et de leur propre descendance.

*Tous les discours du 10e anniversaire sont à retrouver sur le site web de Riposte laïque.

One comment on “Français, réveillez-vous, il est plus tard que vous ne pensez 

Les commentaires sont clos