Christian Estrosi (dit Kiki l’entourloupe) et le pillage des caisses de retraites du privé

Notre Kiki, toujours plus filou, s’autoproclame aujourd’hui modèle républicain et pourfendeur du front national, au sein d’une famille politique à laquelle il ne fut pas toujours fidèle. Il apparait sous les banderoles du Front National en 1988,  puis en compagnie de Jean-Marie Le Pen en 1993. En mars 1998, le futur ministre de l’Industrie de Nicolas Sarkozy plaidait pour une alliance entre le RPR et le FN en région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA). Lire la suite