Une élection présidentielle complètement ratée

Quel que soit celui (ou celle) qui sortira vainqueur au soir du 7 mai, l’élection présidentielle 2017 laissera comme un goût amer. Polluée par les « affaires », la campagne qui s’achève n’a pas permis d’aborder les vrais enjeux auxquels se trouve confronté notre pays.

On aurait pu attendre autre chose de cette campagne présidentielle. Après un quinquennat calamiteux comme jamais sous la 5e République contraignant, pour la première fois, le président sortant à ne pas se représenter, les électeurs fondaient beaucoup d’espoirs sur la promesse d’une alternance. Lire la suite